15 janvier 2016

Dans le bois d'olivier...

" Je l'entends. Le bois d'olivier m'appelle à nouveau. Il insiste, il sait que la puanteur du monde me tue lentement, il s'offre à moi. Il m'attend. Il veut bien que je lui ôte son écorce comme on fait lentement glisser un manteau le long d'un corps pour en découvrir la peau, la caresser, encore et encore jusqu'à la connaître par coeur. Nos histoires n'ont plus d'importance, il ne reste que nous... A cet instant seulement, on perçoit toute  la beauté du monde. "    
Posté par Maya Sinceretti à 15:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :