10 mars 2016

"Avant qu'apparaissent les différences"

Sculpture terminée ! Pour  illustrer ma dernière création, je vais utiliser  une citation toute prête, qui est de Sigmund Freud : "  Si l'humanité était capable de  s'instruire par l'observation directe des enfants, j'aurais pu m'épargner la peine d'écrire ce livre."              
Posté par Maya Sinceretti à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 janvier 2016

" Esprit du 11 janvier es-tu là ? ""

Il y a un an, Charlie... En novembre, on dira, il y a un an Paris... Les barbares de la république éteignent les lumières, la grande nuit descend sur la France.
24 novembre 2015

Parenthèse peace and love

Après cette sculpture réalisée à partir d'un morceau de bois d'olivier que je considère comme une parenthèse " peace and love " dans le contexte actuel, et parce-que je l'avais commencée bien avant que des dégénérés perpètrent un massacre à Paris vendredi 13 novembre, je reviens à mon engagement total pour la liberté  d'expression, le blasphème et les justes causes. Titre : " De la fragilité de la vie 2 " Dimensions : 36 cm X 37 cm X 68 cm Technique : bois d'oilivier poli, argile autodurcissante patinée.  
Posté par Maya Sinceretti à 16:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 novembre 2015

" De la fragilité de la vie "

Voici une des sculptures réalisées à partir du bois d'olivier.                           Bois d'olivier partiellement poli, argile auto durcissante patinée. Dimensions : 30 cm X 33 cm X 40 cm
Posté par Maya Sinceretti à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juillet 2015

"Ce que le vent emporte".

bas-relief de 50cmX70cm, argile autodurcissante et papier                                                .Capitalisme mortifère.               ( "Ce que le vent emporte", gros plan sur les dollars découpés, collés puis patinés.)
03 juin 2015

Pour en finir avec Moloch

Bas-relief argile, résine, acrylique et patine sur plaque de bois, 60cm x 90cm.   Avenir mazouté, oiseaux agonisants, nature massacrée jour après jour... Qui ose encore parler d'humanité ?        

30 mars 2015

L'origine du monstre

De "L'origine du monde" de Courbet à "L'origine du monstre", la scène se situe au même endroit ... Le monde se serait-il endormi si profondément entre les cuisses  chaleureuses du tableau de Courbet qu'il n'aurait pas vu arriver ceux qui haïssent et méprisent  les femmes, arrachent les cartables d'écolières pour les ensevelir sous de sombres toiles de terreur ? La kalachnikov en érection et la bite qui tire à tout va sur des cibles apeurées, tel est le portrait de boko haram, daesh et Cie.
24 mars 2015

R 654.1

    Hier noble destrier, fidèle monture, signe extérieur de richesse puis caprice oublié vanité, vanité...   Explication du titre : R 654.1 est un article du code de procédure pénale qui réprime la maltraitance animale.
23 mars 2015

Une vie pour une envie

Ames dévorées, enfants perdus, Nausées coupables, regards détournés, Il paraît que la vie continue, c'est vrai, mais la mort est devenue sa canne.
27 octobre 2014

Tout ce qui nous sépare

La mort, la religion, qu'importe puisque c'est ce qui  nous sépare...                          L'amour et rien d'autre, ce n'est pourtant pas si compliqué, non ?
Posté par Maya Sinceretti à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,