Le porc et la limande

 

 Un porc devenu roi attire l'attention

Provoquant dans sa cour toutes les prétentions.

Cochon tout de même avec de l'influence

Ce qui l'anime ? Multiplier les jouissances.

 

Il promet tapis rouge, diamants et dollars

A la meilleure actrice du prochain polar.

Aux dindes il préfère une drôle d'espèce,

La limande obsédée par la vie de princesse.

 

Chez les limandes on s'affole on s'apprête

A prendre la lumière... rien ne les arrête.

Le porc au groin fébrile susurre dans l'eau,

Attire une ingénue qui veut sortir du lot,

Les bulles sont si belles... L'élue s'y faufile,

Atterrit sur le sable par un saut habile.

Du monde des poissons elle a su s'arracher

Elle ferme les yeux et se laisse lécher...

 

L'orgueilleuse comprend qu'elle n'est pas l'unique,

D'autres sur la plage ont cédé au lubrique !

 

Certaines réussites sentent bien mauvais,

Elle accuse le porc pour ce qu'il lui a fait.

Il sait que la raison qui pourtant l'habite,

Pour des limandes le fuit toujours par la bite.

 

La volaille aussi veut être reconnue,

Et se tue à la tâche pour être promue.

*******

 

A croire que j'ai rien d'autre à foutre pour écrire des trucs pareils, hein ?