wax d'Anish Kapoor

 

 

 

 

Une conférence intéressante, parfois drôle et surtout très édifiante sur l'art contemporain, par Franck Lepage :

 

 


Si d'aventure vous venez de réaliser que l'art contemporain est une imposture, rien n'est perdu, vous pouvez retrouver le sens du beau ou la beauté du sens, au choix, en allant sur le blog de Nicole Esterolle http://www.schtroumpf-emergent.com/ .

Quand vous aurez repris vos esprits, même si quelques rechutes du genre Fiac risquent probablement de ponctuer  votre convalescence, voire votre désintoxication, vous verrez combien il est jouissif de balayer la supercherie de l'art contemporain en coupant une à une ses grosses ficelles. 

L'artiste contemporain fait croire qu'il est intellectuel dans ses justifications à dormir debout alors qu'il ne sait ni réfléchir, ni écrire, ni dessiner. Ben y sert à quoi alors ? A contribuer au réchauffement climatique par la production irréfléchie de déchets. Ouais, vu comme ça, ben ça fout les boules. C'est la luuutttte finaaaleu...